Disciplines en éducation

Education civique

Cette discipline que certains ont tendance à négliger d’une certaine manière est en fait de grande importance. Il s’agit en fait de prendre conscience de la notion de civisme qui peut coïncider presque avec le patriotisme. Celui qui acquiert une éducation civique dans les normes est apte de vivre en société dans son pays, et vouloir tout le bien pour ce pays en particulier et pouvoir par la même appliquer ces notions de civisme partout où il va à travers le monde.

Penser au bien de son pays fait vibrer l’âme de celui qui fait ce qu’il peut afin que son pays soit prospère, respecte l’environnement et soit digne de faire partie des pays réputés pour leur amour de travail, de la propreté et de ce qui fait preuve de civisme. Tous les efforts fournis par les enseignants d’éducation civique visent un seul objectif, à savoir, apprendre aux élèves à effectuer des gestes qui leur permettent de manifester leur civisme en pratique. Par exemple, ils ne feront rien pour détériorer les biens publics, tels que les salles de classe, les bus, les jardins publics et tout espace d’utilité générale.

Chacun selon ses possibilités apprendra à respecter sa ville, son quartier, le terrain où les enfants s’amusent. Cette éducation civique lui apprendra à accompagner ceux qui sont plus jeunes que lui et qui n’ont pas encore acquis tout à fait cette notion de civisme. Il s’agit en fait d’une manière de se mettre en connivence avec ceux de son groupe de classe ou de quartier pour veiller à garder le voisinage agréable et sain. C’est à chaque geste et à chaque pas que l’on peut constater que l’éducation civique s’est faite de manière efficace et a pu mettre à jour l’esprit citoyen en chacun qui ne cherche qu’à émerger pour le bien de tous.

En réalité, la citoyenneté ne s’apprend pas, elle est censée faire partie de nous-mêmes, mais on dispense quand-même aux apprenants un cours d’éducation civique pour fixer davantage en eux cette notion de civisme avant que cela devienne tout à fait inné et que l’on n’ait pas besoin de rappeler quoi que ce soit à qui que ce soit concernant ses devoirs civiques et son application spontanée de tout ce qui est fait pour le bien de l’espace où il est censé vivre.