Types d’éducation

Education et enseignement

Il y a, certes, l’éducation dans son sens le plus large qui vise tout ce qui est entrepris en vue de développer les facultés mentales et morales de l’enfant et qu’il apprend implicitement, pendant les premières années de sa vie, au sein de sa famille et au contact d’autres personnes de son âge ou d’autres, mais il y a aussi l’éducation qui se fait à l’école. Dans ce sens, qui dit école, dit maître et élève, enseignant et apprenant. Il faut noter que les types d’enseignements ne cessent d’évoluer et il y a des pédagogies qui se développent chaque jour davantage et qui ont un objectif unique : faire en sorte d’œuvrer pour avoir des êtres sains et capables de gérer leur vie personnelle et être capables de vivre en société. Il y a certains types d’éducation archaïque où le maître est le pivot essentiel autour duquel tourne toute l’opération éducative. Celles-ci ont connu de beaux jours pendant des siècles. En effet, dans cette manière de voir les choses, le maître est censé posséder tout le savoir qu’il va dispenser à l’élève, simple spectateur passif qui se contenterait de recevoir ce qui se dit, face à celui qui fait la leçon.

Ce type d’éducation qui a eu son âge d’or depuis l’antiquité et a continué à être adopté au sein de différents types de société qui y ont vu beaucoup de bienfaits, au point d’être utilisé pendant de très longues périodes sans avoir été changé, puisqu’on avait constaté qu’elle avait formé des personnes cultivées et sociables. Ainsi, pendant des siècles, elle a été appliquée dans la majorité des établissements scolaires, mais certains spécialistes de l’éducation y voyaient certains inconvénients concernant le développement de la personnalité de l’enfant en tant que futur adulte et faisaient en sorte de chercher de nouvelles techniques possibles en vue d’introduire une amélioration en ce domaine.

L’enseignant dans le sens où il est chargé d’enseigner, c’est-à-dire de faire apprendre aux enfants ce qu’il connait lui-même est qu’il est chargé de leur faire passer est comme une sorte de réservoir plein de connaissances qu’il va déverser dans l’esprit de ses disciples. Ceux-ci vont accueillir ces connaissances et vont les emmagasiner pour les faire ressortir telles quelles au moment voulu, que ce soit pour les réciter un jour d’examen, ou pour les apprendre à d’autres un autre jour. Ceci ne veut pas dire que l’enseignant a fait de son élève un être borné ou abruti, mais la marge de réflexion qui lui a été fournie est relativement faible. C’est pour cela que les méthodes éducatives qui ont été élaborées par la suite ont cherché à focaliser davantage sur la capacité de l’élève à réfléchir et à tirer ses propres conclusions à partir de situations diversifiées.