Education familiale

Education laxiste

Afin d’éviter toute forme de sévérité, certains parents laissent faire. On se demande si l’on peut accepter l’idée qu’il vaut mieux éviter de laisser une grande liberté à l’enfant, cela n’est-il pas trop contradictoire, est-ce que l’on a eu des enfants juste pour les faire souffrir, dirait-on ? Il ne s’agit pas de cela, mais il n’est pas aussi question de les laisser « pousser comme de la mauvaise herbe ». Dans tous les cas, avoir des enfants, c’est aussi avoir à faire leur éducation. Il est certain que les méthodes diffèrent selon le type de parents. Parfois, l’éducation qu’ont eu les parents eux-mêmes, entre en jeu et peut avoir un grand impact sur la manière de faire. Le laxisme adopté par certains est critiqué par d’autres qui préconisent plutôt la rigueur. Les parents qui laissent une marge de liberté relativement trop large pour leur enfant ne considèrent pas cela en tant que laxisme, en fait, mais tiennent seulement à mettre l’enfant face à ses responsabilités. On se pose alors la question sur l’âge idéal de pouvoir octroyer à l’enfant cet espace étendu où il lui est permis de détenir son propre pouvoir de décision.